Quelle alternative à la gouvernance mondiale?

Nous sommes nombreux à découvrir le but des élites mondialistes qui est de construire un nouvel ordre mondial et de nous y opposer. Bien mais que proposer comme alternative, quel modèle de société humaine voudrions-nous construire pour le futur? C’est là la question à résoudre d’urgence si l’on veut s’opposer efficacement au projet mondialiste.

peuple-brisant-ses-chaînes

Le projet mondialiste si vous atterrissez sur ce blog vous devez déjà le connaître. Vous en connaissez les tenants et les aboutissants. Vous savez à quelle sauce l’humanité va être mangée et il suffit de constater ce qui se passe de nos jours pour comprendre que l’on va tout droit vers la catastrophe annoncée. Car le mondialisme s’épanouira sur les cendres des nations, des peuples, des civilisations diverses qui ont constitué l’histoire de l’humanité. Le mondialisme c’est la culture unique, la religion unique pour une civilisation unique. Un seul peuple uni sous des codes culturels et économiques uniques pour constituer la masse humaine suffisamment grande pour consommer des mêmes produits vendus par les transnationales. Le mondialisme se construit sur le concept du libéralisme et utilise le libertarisme pour détruire les noyaux de résistance à cette pensée unique comme le sont la famille, la religion, l’éducation, la tradition. Tout doit être sous contrôle pour être fondu dans la matrice…juive c’est-à-dire le matérialisme triomphant, le progrès contre la Nature, le transhumanisme contre le divin.

La meilleure façon de comprendre le mondialisme est d’écouter Pierre Hillard puisque c’est véritablement l’historien de ce mouvement. Je vous invite ainsi à visionner cette conférence au Québec pour vous mettre les idées en place:

Bien maintenant qu’on a compris  dans quelle direction veut nous mener l’oligarchie mondialiste, comment nous y opposer? Pierre Hillard en bon catholique qu’il est semble s’en remettre au jugement divin. C’est l’apocalypse tant attendu pour nous débarrasser de cette mafia sataniste. Pourquoi pas? Mais si c’était une illusion? S’il fallait vraiment que nous menions une action pour nous opposer à devenir des esclaves au service de cette oligarchie comment faire? Les armes? A priori nous aurons peu de chances d’être gagnant vu comment ils s’organisent depuis des décennies et vu la force de la propagande qui a implanté dans nos cerveaux notre soumission au système, à l’autorité, à l’ordre.

Non notre seule chance c’est de proposer une autre alternative malgré la détermination de cette élite qui impose le « there is no alternative! » cher à Margaret Thatcher reine du mondialisme s’il en est. Une alternative au projet mondialisme d’une seule tête sur la planète. Comment la penser? Un projet a qui mettrait l’humain mais aussi l’environnement naturel au cœur de son projet. Qui permettrait à chacun de contribuer à son évolution en y mettant naturellement ses forces, ses dons, ses talents en échange de services et autres avantages. Une société humaine qui profiterait à tous et aurait un lien horizontal entre tous plutôt que vertical comme aujourd’hui. Non à la hiérarchie! Oui nous sommes différents mais nous sommes tous utiles. Certains ont des idées, d’autres ont des compétences pour les mettre en œuvre, d’autres encore savent en fabriquer un morceau, etc…mais nous sommes tous utiles les uns aux autres. Et cela tout en respectant le cadre naturel de cette planète. On ne peut pas continuer à la détruire, on doit au contraire l’entretenir pour contribuer à sa bonne santé qui rejaillira alors sur tous ses composants végétaux, minéraux et animaux. J’ai toujours pensé que l’être humain était là en fait comme jardinier de la planète. Notre rôle est de permettre son développement maximale pour le bien de toute vie. Voilà comment pourrait s’envisager notre société humaine du futur.

Bizarrement alors que cela est une vision plutôt simple du futur elle n’est jamais évoquée, envisagée, ni même discutée publiquement pour la mettre en débat, l’enrichir et permettre au plus grand nombre d’y adhérer. Bien au contraire on nous dit qu’on ne peut rien faire, que notre avenir est inéluctable, que l’être humain est un singe faible et destructeur…Vraiment? Il existe pourtant de multiples exemples montrant que l’être humain est capable de choses fantastiques pour défendre la vie sur cette planète. Alors que faire? Il faut nous imposer dans le débat public si on adhère à cette vision du monde. Il faut faire vaciller les esprits formatés par des siècles de soumission à l’autorité, aux experts et autres. Nous devons tous être des acteurs de notre vie et de notre futur. Voulons-nous vraiment continuer à vivre dans ce monde, dans cette organisation sociale injuste et inhumaine pour beaucoup d’entre nous? C’est intolérable, insoutenable.

Nous devons donc nous lever, parler autour de nous, dire qu’une autre société humaine est possible si on s’en donne les moyens et que cette organisation sociale satisfera tout le monde et est à la portée de chacun. Il faut que nous soyons clairs dans le monde futur dans lequel nous voulons vivre car tant qu’on ne le sera pas les oligarques pourront continuer à imposer tranquillement leur vision mondiale basée sur la compétition, le conflit, l’adversité de tous contre tous. Nous devons être fier d’être humain tout en respectant notre cadre de vie dans son ensemble. Nous devons montrer que leur propagande, leur théâtre de guerre ne nous atteint plus car on l’a dépassé. Ok vous créez des terroristes, des guerres pour augmenter votre influence en accroissant notre peur et donc notre besoin de sécurité que vous nous fournissez avec délectation. Ok mais ça ne marche plus. Dans mon monde à moi il n’y aura pas de conflit parce que chacun sera respecté. La parole sera libre car il n’y aura plus de tabous, plus de chasse gardée, plus de pensée unique. Il n’y aura plus de conflit puisqu’il n’y aura pas de tension, de point de discorde entre chacun puisque chacun sera naturellement présentable aux autres sans se cacher derrière un masque social pré-fabriqué imposé par l’autorité pour mieux nous classer dans ses cases. Il n’y aura plus de cases puisqu’il n’y aura plus d’échiquier! Nous serons libres vraiment libres d’être ce que nous sommes et nous pourrons nous tourner alors vers l’univers avec confiance.

C’est la seule arme efficace que je vois pour contrer leur propagande mondialiste. Si vous en voyez d’autre n’hésitez pas à le partager. Salutations fraternelles à l’humanité toute entière et notre planète.

Adam,Eve, Abraham, Jacob et les autres…

L’histoire moderne de l’humanité qui commence avec l’écriture est dominée par un livre, un seul livre! Ce livre conditionne tout le système de croyance de l’humanité jusqu’à nos jours. C’est dire sa puissance de conviction! Ce livre est appelé communément la Bible par l’ensemble des goyim du monde et Torah par les Elohim, les élus de Dieu. Oui car ce livre fait clairement la distinction entre les élus de Dieu qui sont les enfants d’Israël et…les autres. C’est donc cette idée directrice conscientisée dans nos esprits depuis des générations que l’on nous demande d’avaler sans même y réfléchir.

adam-eve

La genèse de l’humanité

genèseNe cherchez pas une autre vérité puisqu’elle est déjà écrite dans le grand livre. Dieu a créé l’univers en 7 jours point barre. Dans son jardin d’Eden batifolait un couple de jeunes gens nus, heureux, et qui vivaient d’amour et d’eau fraîche sûrement. Ce couple aimait particulièrement les fruits et surtout les fruits d’un arbre magnifique que Dieu, en bon tentateur qu’il est, avait interdit à la consommation. Le couple s’y tenait lorsque la femme, la fourbe!, s’est faite avoir par un serpent et a accepté de corrompre Adam qui n’a pas pu résister au sourire charmeur de sa femme (du moins on imagine si on veut être politiquement correct). En croquant cette pomme maléfique Adam va déclencher toute une série de châtiments divins qui se répercuteront sur l’ensemble de la race humaine jusqu’à nos jours. Aujourd’hui on ne peut qu’en constater les résultats.

C’est donc cette histoire, cette légende, ce mythe, ce…conte pour enfant(?), qui tient lieu de matrice idéologique et philosophique pour l’ensemble de l’humanité. C’est l’Alpha et l’Omega de la pensée spirituelle humaine qui pense qu’il existe une force spirituelle supérieure à sa propre existence sûrement, pour son propre bien. Lorsque l’on pense Dieu on pense à celui-là précisément et uniquement. Difficile d’imaginer un autre Dieu que celui-ci avec sa longue barbe blanche chevauchant son nuage et rendant sa justice divine à coups d’éclairs vengeurs.

Avant il y avait des Dieux!

ZeusAvant que ce Dieu s’impose à l’humanité toute entière pour la plus grande gloire du peuple d’Israël, les peuplades humaines dispersées aux 4 coins du monde croyaient quant à elles à d’autres croyances. Les celtes, les grecs, les égyptiens avaient leurs dieux spécifiques. Les peuplades d’Afrique et d’Amérique croyaient en des Dieux extra-terrestres ou des esprits anciens se réincarnant dans une enveloppe jeune. Bref il n’y avait pas un système unique de croyance divin tel qu’il existe quasiment aujourd’hui. Certes il existe quelques zones de croyances primitives que l’on qualifie de barbare, il existe encore un système de sagesse typiquement oriental faisant intervenir des dragons, des Dieux aux multiples bras et même des soucoupes volantes, mais le système religieux de l’humanité celui qui formate les esprits depuis notre plus tendre enfance est confiné dans une guerre d’influence fratricide entre les 3 religions abrahamiques. Lorsque l’on a dit ça on a tout compris du monde dans lequel on vit.

La religion comme système militaire de domination

Symboles religionsQuel plus bel outil de direction des consciences que la religion? En formatant les esprits à leur Dieu unique les tenants de la religion israélite possèdent le pouvoir suprême. Le mind control ultime qui enferme l’humanité et l’empêche de prendre son envol. Que ce soit les chrétiens ou les musulmans les religions ont servi à créer des empires civilisationnels qui vont laisser des traces impérissables dans les esprits car gravés dans le marbre de l’écrit. C’est ainsi par exemple que la France s’enorgueillit d’être gauloise alors que c’est justement au moment où elle a abandonné sa spécificité gauloise pour se soumettre au dogme religieux (merci Clovis) qu’elle disparait. Nous ne sommes pas des gaulois nous sommes des germains. Et des germains de la pire espèce car défenseurs de la foi catholique donc de la religion abrahamique des fils d’Israël. Toute notre histoire va se résumer à imposer cette foi religieuse autour de nous à coups de missels et de fusils.

De leur côté la civilisation orientale si riche, si spirituellement avancée, se fera soumettre par la vague islamique qui la figera dans le passé traditionaliste. C’est ainsi qu’aujourd’hui ces deux mondes se trouvent fort logiquement opposés puisqu’il n’y a plus d’espaces inexplorés. Ce doit être la confrontation ultime entre ces deux systèmes de domination contraires, opposés, et provenant pourtant d’une seule et même source: la Torah.

La Torah livre ultime

AlleluiaA qui profitera cette confrontation si ce n’est autre que ceux qui se disent élus de ce Dieu guerrier et vengeur? Ce Dieu qui permet toutes les avanies sur terre puisqu’il nous jugera seulement lorsque nous passerons au ciel. Amen. Ou plutôt Alléluia! Alléluia qui veut dire louer Yah ou Yahvé si vous préférez. Autrement dit dans nos églises catholiques nous rendons grâce au dieu d’Israël et à son fils Jésus ou « Résous » en français. Résous fils de Dieu d’Israël c’est clair. L’outil ultime de la rédemption judaïque qui permet ensuite le grand pardon planétaire.  » Oui j’ai bombardé au phosphore blanc des populations civiles mais dieu me pardonne alors… »

Si on voit cela dans son ensemble alors on ne peut qu’admirer la force de persuasion utilisée pour corrompre des âmes simples ou damnées. Car ce système de domination atteint son apogée aujourd’hui et doit s’écrouler pour laisser la place au nouveau système de domination qui lui sera beaucoup clair. Il y a aura les amis d’Israël et les autres. Jérusalem devra être la capitale mondiale d’un monde globalisé unifié. Aux goyim on donnera le droit à la luxure, on excitera la cupidité, on corrompra les âmes. Aux Elus on donnera le droit de mener le troupeau. Les élus se reconnaissent physiquement à la circoncision. C’est la marque divine indispensable pour être admis dans la grande communauté souyterraine que l’on ne peut nommer sous peine de se faire accuser d’antisémitisme. Allons donc…

Toute cette petite humanité spirituellement aveuglée au progrès naturel, à l’amour de son environnement, doit disparaître de la Terre pour faire place à l’homme nouveau. L’homme qui saura se soumettre à ses maîtres bien aimés qui sauront lui apporter tous les plaisirs lorsqu’il les demandera. Du pain, des jeux et du sexe que demande l’humanité de plus? Rien mon ami. Rien bien évidemment. Et au cas où vous mettriez en doute cette vérité écrite alors il vous restera à vous considérer comme descendant d’un singe. Oh d’un singe singulièrement intelligent bien entendu puisqu’il aura accepté sans broncher d’être réduit à l’état de bête sauvage comme tout bon goyim qui se respecte depuis des siècles et des siècles…